Tout savoir sur la chienne en gestation


Que vous ayez fait procéder à une saillie ou que le chien du voisin se soit introduit dans votre jardin, vous avez soit un doute soit de forts soupçons sur le fait que votre chienne soit gestante. Si les signes physiques ne sont pas flagrants les premiers jours, comment savoir si votre chienne attend des bébés et surtout, comment s’occuper d’elle pendant les deux mois que vont durer cette grossesse ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent ci-dessous :

Tout savoir sur la chienne en gestation 

Les premiers signes de la gestation de la chienne

Vous n’avez que des doutes, et aucune certitude. Si la gestation de la chienne est plutôt rapide, entre 60 et 70 jours, les premiers signes extérieurs n’arrivent qu’au bout d’un mois. Soit, à la moitié de la grossesse, et à un mois seulement du terme. Il existe cependant des techniques pour vérifier si votre chienne attend des petits. Selon une échelle chronologique, voici les 4 méthodes :

  1. Entre le 21ème et le 35ème jour, la palpation. Il faut procéder doucement afin de sentir les fœtus. A partir du 25ème jour, on peut entendre les battements de cœur avec un stéthoscope, et au-delà du 35ème jour, il est impossible de les distinguer les bébés au toucher (abdomen de la mère trop tendu).

  2. Entre le 25ème et le 35ème jour, on peut procéder à une échographie chez son vétérinaire.

  3. Il est possible de procéder à une radio après le 45ème jour, les os ne se forment qu’à ce moment-là, pour déterminer le nombre de squelettes, et donc de bébés, mais ne pas oublier que les rayons X sont nocifs pour les petits.

  4. Dernière méthode, la recherche de relaxine par prise de sang puisque cette hormone n’est secrétée que pendant la gestation.


Les premiers signes de la gestation de la chienne - Infographie. Conseils Blog Chien

Si les signes de la gestation restent discrets chez la femelle chienne, quelques indices physiques peuvent confirmer sa grossesse si vous n’avez pas pu ou souhaité procéder à l’un des examens précédents :

  1. Des écoulements blanchâtres peuvent intervenir un mois après l’accouplement.

  2. Gonflement des mamelles.

  3. Ballonnement de l’abdomen vers la huitième semaine.

  4. Perte d’appétit à la fin du premier mois.

  5. Prise de poids (entre 25 et 50%).

  6. Fatigue significative.

 

Comment nourrir une chienne en gestation ?

Vous avez confirmation que votre femelle attend des petits. Désormais, il vous incombe la tâche d’accompagner votre animal pendant sa grossesse. Vous devrez adapter sa nourriture, généralement à partir du deuxième mois et pendant les quelques semaines de gestation restantes, mais aussi pendant les quelques semaines de lactation et ce jusqu’au sevrage des chiots. Comme vu précédemment, votre chienne peut passer par des phases de perte d’appétit comme en fin de premier mois ou en fin de grossesse. Cependant, rien de bien compliqué car il existe sur le marché de l’alimentation spécialement dédiée à ces périodes de grossesse et de lactation.


Des croquettes spéciales pour chiennes gestantes et lactantes :

    • Plus la grossesse avance, plus la maman aura besoin de manger pour nourrir les chatons en pleine croissance. Si ses besoins nutritionnels augmentent, la place pour son estomac à contrario se réduit. Elle ne pourra pas se nourrir avec des quantités aussi importantes qu’avant la gestation. Des croquettes spéciales lui apporteront à elle et à ses futurs bébés les nutriments nécessaires.
    • Fournissez à votre chienne des croquettes hyper énergétiques. Elles se rapprochent de celles pour chiots dans la composition ce qui fait que les bébés pourront sans soucis voler dans la gamelle de leur mère.

 

Comment soigner et prendre soin de votre femelle chienne en gestation ?

Si la grande majorité des gestations se déroulent sans heurts, il faut rester vigilant et observer que tout se passe sans encombre pour votre chienne. Votre vétérinaire reste bien évidemment le plus à même de porter un diagnostic sur les pathologies suivantes.

  1. Syndrome du chiot unique

    En cas de portée à un seul chiot, le taux d’hormones peut être insuffisants et les déclencheurs ne pas être assez forts. Le chiot peut alors mourir dans l’utérus. Pour se prémunir de cela et éviter de surcroît une infection de la mère, il est nécessaire de provoquer l’accouchement à terme.

  2. Éclampsie de fin de gestation

    L’éclampsie se manifeste par une chute du taux de calcium dans l’organisme. Ce sont plutôt les chiennes de petites tailles ou à très fortes lactation qui en souffrent. Les symptômes en sont une salivation excessive, et une marche rapide tout en raideur et douleur. Il faut être attentif à votre chienne lors des deux dernières semaines pour se prémunir.

  3. Hypoglycémie et toxémie de fin de gestation

    Épuisement au-delà de la normale plutôt chez les chiennes de petites tailles qui attendent un nombre important de bébés. Les conséquences peuvent en être le coma, voir la mort. Des analyses d’urine ou sanguine peuvent permettre d’apposer un verdict sur l’anomalie.

  4. Diabète sucré de gestation

    Votre chienne boit beaucoup et paraît extrêmement fatiguée. Son taux de sucre est trop élevé. Votre vétérinaire saura la prendre en charge.

La mise bas de votre chienne

A une dizaine de jours de l’arrivée des chiots, vous pouvez préparer le lieu dédié à votre chienne. Privilégiez une pièce calme, à l’écart du passage et bien chauffée (22-25°C). Installez une caisse dans laquelle vous aurez tapissé le fond de journaux recouverts de chiffons propres.

Préparez également des gants jetables (pour vous) et de compresses si vous devez intervenir.

Entre 12 et 36 heures avant la délivrance, votre chienne vous informera de l’arrivée imminente des bébés en s’agitant, haletant ou changeant de place. Elle va également s’écarter de vous. Il faut dans ce cas la diriger vers sa caisse et la laisser tranquille. Soyez attentif simplement afin de pouvoir intervenir en cas d’urgence.

Vous aimerez aussi

Partager ce contenu

Avez-vous des observations particulières sur ce sujet ? Nous vous invitons à les partager. Ecrivez un commentaire.