Pourquoi mon chat miaule ?

- Catégories : Chat


La gamelle est remplie de croquettes, l’eau récemment changée est fraîche, la litière est propre, la fenêtre est ouverte mais votre chat miaule. Il miaule le matin, il miaule le soir et pire que tout, il miaule la nuit. Alors que faire pour qu’il cesse de perturber votre sommeil ? Mais surtout, qu’elle est la signification de ses miaulements ?

Pourquoi mon chat miaule

Mon chat, cette pipelette

Il faut savoir que miauler chez un chat ne signifie pas un comportement anodin. Il ne le fait jamais sans raison, à part peut-être chez le chaton. S’il miaule, c’est pour communiquer avec vous. En effet, les chats entre eux ont plutôt tendance à crier. Avec nous, il va vocaliser pour attirer notre attention. Vous l’avez remarqué, il ne miaule pas de la même façon quand il faim, quand il a mal ou envie de sortir et surtout il a compris que lorsqu’il miaule près de la fenêtre, on la lui ouvre, ou près de la gamelle, miracle, on la lui remplit.

Alors pourquoi miaule-t’il de façon intempestive si tout va bien ? Pourquoi se fait-il entendre plus particulièrement la nuit alors que la maison est calme et qu’il ne manque de rien (nourriture, boisson, etc.) ? la raison en est simple : votre chat réclame de l’attention. Et oui, il a besoin de se rassurer et de communiquer avec vous. Et peu importe que vous lui balanciez votre chausson dans le noir, le grondiez ou le papouilliez, ce qu’il veut c’est sentir que l’attention est portée sur lui. Il a gagné, vous, vous êtes bons pour une double dose de café le matin, et dans sa petite tête, c’est, « je vais remettre ça la nuit prochaine ».

Opération : Silence Radio

La zen attitude. Voilà ce qu’il va vous falloir. Vous devrez vous armer de patience et surtout ne plus réagir à ses sollicitations. Pour cela, un plan stratégique en 3 étapes sur une dizaine de jours à respecter scrupuleusement est nécessaire. Opération « Silence Radio », c’est parti :

- Première étape, la cohésion. En tant que commando, tout l’escadron… euh toute la famille devra agir comme un seul homme. Il est impératif de ne PAS réagir aux miaulements intempestifs. Ça risque d’être difficile, surtout au début et particulièrement pour les enfants. Cette phase reste cependant absolument primordiale pour obtenir la victoire finale.

- Deuxième étape, le dédain. Votre chat va continuer de miauler ainsi pendant une bonne semaine avant de changer de stratégie et passer par une phase de modulation de voix. Il va tenter différentes manières d’attirer votre attention pour être certain d’être entendu. Il risque également de changer de comportement. Un peu comme un enfant qui fait une bêtise parce qu’il s’ennuie, attendez-vous à des griffures inhabituelles sur les meubles, bibelots qui tombent des étagères, etc. Ne réagissez surtout pas devant lui. Respirez un bon coup, prenez sur vous ou mangez quelques carrés de chocolat. Ne réparez les dégradations qu’en dehors de sa présence sinon cela sera considéré comme une réponse de votre part et vous aurez perdu. Au bout de 3 à 4 jours, il va commencer à se calmer. Il va falloir être encore vigilant car si vous interagissez avec lui dans cette dernière phase, patatra, il faudra tout recommencer. Et pire, votre chat aura appris l’endurance et cela sera d’autant plus difficile de le rendre muet.

Astuce : en cas de miaulement inhabituel de sa part, approchez-vous de lui sans le regarder, faites quelque chose d’anodin comme chercher dans les poches de votre manteau, se servir un verre d’eau et vérifiez discrétement si tout va bien. Cela devrait fonctionner. Attention cependant à ce que l’opération ne se répète pas trop souvent, vous l’aurez compris, il saurait en jouer.

- Troisième étape, la médaille du mérite. Une fois son silence gagné, une deuxième phase s’ouvre à vous. La récompense. Aussi bizarre que cela puisse paraître, vous allez le gratifier lors de moments calmes. Répétez l’opération deux ou trois fois par jour (une caresse, une friandise) pendant plusieurs jours et votre chat va comprendre que ce sont lors de ces moments d’apaisement qu’il obtient un petit quelque chose et non plus lorsqu’il miaule.

En supplément, apprenez à casser sa routine lors de cette thérapie. Nouveau lieu, nouveau comportement. C’est très simple, changez un tapis de place, un petit meuble dans les lieux qu’il occupe le jour et dans votre chambre s’il y séjourne la nuit. Cela va l’aider à changer.

Un dernier point pour terminer, si votre chat est âgé, il peut être atteint de sénilité. Ou certains chats peuvent être atteints de TOC. Donc dans ces cas-là, la seule solution est d’aller consulter votre vétérinaire pour qu’il vous vienne en aide.

Hauts les cœurs et au boulot. Ce ne sont pas 3 kg de poils qui vont terroriser la maison tout de même… Si ? Noooooon !!!!!! Rompez les rangs.

Vous aimerez aussi

Partager ce contenu

Avez-vous des observations particulières sur ce sujet ? Nous vous invitons à les partager. Ecrivez un commentaire.